LP2A Expertise & Conseil

Cliquez ici pour modifier le sous-titre

Changement d'actionnaires

 

Notre intervention peut être à différents niveaux : en amont ou en aval de la transaction, aux côtés du vendeur, de l'acheteur ou de la cible.

 
Cliquez pour modifier le titre du tableau
VDD, DataRoom et comptes du nouveau groupe

Groupe de services immobiliers, leader sur son marché. LBO, en normes IFRS et sous SAP BFC


LP2A est intervenu aux côtés de la société cible, en amont et en aval de la transaction.

Dans un 1er temps, nous avons participé aux travaux de VDD, en alimentant la Data Room des informations consolidées requises par les candidats repreneurs.

Par la suite, nous avons élaboré le bilan d’ouverture du nouveau groupe et le calcul du goodwill, à partir des données historiques des 330 unités, sur 12 exercices et 3.400 écritures manuelles.

Enfin, nous avons accompagné notre client tout au long du 1er exercice du nouveau groupe pour préparer les comptes consolidés du nouveau ensemble avec un premier exercice composite sur 16 mois, à partir des données annuelles cumulées à la date d'acquisition et aux clôtures annuelles subséquentes.

Interface SAP BFC entre la cible et l'acquéreur
Groupe de média coté de premier plan. Normes IFRS sous SAP BFC


Nous avons accompagné notre client dans le cadre de la prise de contrôle par un nouvel actionnaire majoritaire, lui-même coté.

Nos travaux ont porté sur l’adaptation de l’outil de consolidation de notre client (SAP BFC) pour lui permettre de déverser ses données consolidées dans la liasse de sous-consolidation qui lui est destiné chez son nouvel actionnaire. Tout en tenant compte de la périodicité du 1er exercice, l’opération se faisant au 1er juillet 2017, soit avec 6 mois de décalage par rapport à l’exercice comptable.

Réflexions pré-opération

Groupe industriel spécialiste des métiers de la sécurité


LP2A a participé aux réunions exploratoires de ce groupe dans le cadre de son rapprochement avec un groupe concurrent, sous l’égide d’un actionnaire majoritaire commun.

Les échanges ont porté sur divers thèmes tels que la communication entre les outils de consolidation des deux groupes (enjeux d’interface) et les comptes pro forma à réaliser afin de permettre la comparabilité avec les comptes réalisés post acquisition.